Il existe un sujet qu’on pourrait éventuellement attribuer à la mode mais dont moi je suis convaincue depuis toujours : le rangement et le désencombrement.

Très tôt j’ai constaté que, lorsque j’ai l’esprit encombré de pensées qui s’entrechoquent ou qui ne sont pas très positives, si je remonte mes manches et que je range (et que j’élimine quelques objets superflus au passage), les choses se remettent en place dans mon esprit comme par magie. Cela suffit à apaiser les petites angoisses du moment et à retrouver l’énergie de reprendre le cours de ma vie.

Je suis donc d’autant plus ravie de vous présenter Ann Van de Hautte, la psy du logis ! Non seulement elle en connaît un rayon en la matière mais en plus elle est super sympa !


Ann, si tu commençais par nous parler un peu de toi

Ann, maman de deux poupettes de 7 ans et 21 mois, légèrement perfectionniste, en cours de guérison …ou pas ! J’ai fait des études de psycho qui m’ont tout d’abord conduite vers un poste dans le secteur social.

Depuis quelques années maintenant, mon mari et moi restaurons une maison familiale : l’électricité, la plomberie, le carrelage, etc. Les gros et petits travaux n’ont presque plus de secret pour moi. Entamer des travaux tellement importants (rehausse complète de notre maison par nos soins et avec l’aide de la famille) ne m’a pas fait peur. Je savais exactement comment cela allait se passer, l’organisation coule dans mes veines et tout ou presque avait été anticipé, prévu, organiser.

Je suis très débrouillarde, je n’ai pas peur des araignées, ni de me salir les mains grâce au scoutisme, à l’éducation de mes parents, à ces fameux travaux et aux coups de mains portés à nos amis.

Au rayon de mes qualités vous trouverez que je suis bienveillante, emphatique, joyeuse, souriante et dynamique. Et vous ne trouverez pas de défauts, je n’en ai pas !!!! Bon ok, je suis râleuse mais ça passe très vite, et je suis un peu, juste un tout petit peu entêtée et perfectionniste, ce n’est pas mon mari qui dira le contraire.

 

En quoi consiste ton activité ?

Mon activité est « la Psy du Logis ». Je suis Home Organiser, accompagnatrice en rangement de la maison. J’interviens chez toute personne qui souhaite désencombrer, ranger ou organiser sa maison, sa cave, son grenier, son bureau, ou tout autre lieu de vie…

Je m’adresse principalement aux personnes qui ne savent pas par où commencer ou qui ont du mal à y arriver sans aide et qui ont besoin d’un petit coup de pouce pour démarrer. Mais j’interviens aussi auprès de personnes qui se sentent étouffées, épuisées par leur environnement. Un sentiment de mal-être difficile à identifier, un burnout …

« M’enfin pourquoi faire appel à quelqu’un pour venir ranger chez moi, alors que je pourrais le faire seul ! »

C’est ce que j’entends souvent. Pourtant ceux qui l’ont essayé en sont convaincus … Le désencombrement n’est pas uniquement physique. Il allège aussi l’esprit. Il permet de faire la paix avec le passé, de laisser un espace physique, mental, émotionnel pour le présent et le futur. Le travail de désencombrement que je pratique, est réellement thérapeutique. Il permet de changer de façon de vivre dans sa maison, le quotidien se transforme, la maison (re)devient le cocon tout doux, apaisant et ressourçant nécessaire : le véritable « Home Sweet Home ».

Très concrètement, après un premier contact téléphonique, je me déplace au domicile de mes clients et on fait ensemble l’état des lieux. J’entends ce qu’ils souhaitent réellement et on prend le temps d’aborder la situation dans son ensemble. A partir de là il y a trois cas de figure :

  • soit on s’attaque directement au désencombrement,
  • soit on prend rendez-vous pour la mission «  désencombrement »
  • soit le client continue seul parce qu’il a pu voir les choses autrement et a repris confiance en ses capacités.

Encore une précision, je travaille avec le client. Nous désencombrons puis nous rangeons ensemble. Au cours de cette mission, nous allons sûrement aborder des sujets plus sensibles en parlant de vos objets, en les manipulant. Mais ce qui fait toute la différence c’est que je n’oblige jamais à rien : c’est votre maison, ce sont vos objets, je vous amène un regard neutre et bienveillant, c’est ce qui fait de moi « la psy du logis ». Je travaille toujours au rythme de mes clients, selon leurs besoins, avec le sourire et le dynamisme qui me caractérisent.

 

Comment t’es venue cette idée ?

Durant mes études, j’ai travaillé dans un magasin de sport et je prenais un énorme plaisir à ranger les vêtements, les accessoires…

Puis, après mes études, j’ai travaillé dans le domaine social. Je rendais visite à de nombreuses familles qui avaient des difficultés avec l’organisation de leurs papiers et je les aidais et les conseillais au mieux.

Lors de mon dernier poste de salariée dans une société de titres services, j’ai vu des maisons tellement encombrées ! Vous n’imaginez même pas ! Il y avait des choses partout sur les meubles, dans les fauteuils, sur les tables, dans la cuisine et qui n’avaient rien à y faire (comme la foreuse sur la table de la cuisine) … Je sais que ce n’est pas facile pour tout le monde de ranger, trier. Les familles m’en parlaient, je pouvais seulement les aider à y voir plus clair mais je ne pouvais pas mettre la main à la pâte !

Du coup, quand j’ai découvert le métier d’Home Organiser je n’ai pas hésité, ma place était là !

 

Est-ce que te lancer dans l’entrepreneuriat était un rêve ?

A la fin de mes études, je me suis installée comme indépendante complémentaire. J’aimais cette indépendance, pouvoir faire et être en accord avec ce que je décide, mais il me manquait quelque chose. J’ai arrêté cette activité qui ne me plaisait plus trop.

Le fait de me relancer comme indépendante mais dans un domaine qui me passionne ne m’a pas fait peur. Je crois en ce que je fais, je crois en ce que j’apporte et relever le défi de vivre de mon travail est passionnant, voir les choses grandir est encourageant. Le côté diversifié quand on s’occupe de tous les aspects de son entreprise est en accord avec moi-même.

 

As-tu (eu) des doutes ? Comment fais-tu pour les surmonter ?

J’ai eu des doutes sur beaucoup de choses mais au fur et à mesure que l’on structure son projet, que le projet devient une activité, que l’on en parle et que les gens sont intéressés, que l’on a les premiers clients, qu’ils sont contents, on entend que ça va bien et que l’organisation tient dans le temps, c’est encourageant et les doutes doucement s’envolent petit à petit.

Je me sens tellement en accord avec moi-même, tellement à ma place, qu’aujourd’hui, j’ai encore des doutes bien sûr, mais plus de la même nature que lorsque je me suis lancée.

 

Au niveau personnel, que te rapporte l’entrepreneuriat ?

La liberté, la possibilité de faire ce que j’aime et comme j’ai envie de le faire. Je me sens vivante !!!! Ne pas devoir rendre des comptes, de faire ce qui est juste pour moi, de gérer mon temps, mes déplacements, mon planning. Mais aussi une grande fierté bien sûr !

 

Peux-tu citer des ressources qui t’ont aidée dans ton projet ?

Lorsqu’a germé en moi l’idée de créer mon activité de Home Organiser, j’ai cherché à être soutenue dans ce projet car je voulais en faire mon activité principale. J’ai donc suivi une formation préparatoire chez « créajob » avant de me lancer.

C’était difficile pendant quelques mois. Puis j’ai été envoyée vers un réseau formidable qui m’a beaucoup boostée, qui m’a conseillée, qui m’a aidée. Ce réseau c’est celui des Mompreneurs (www.mompreneurs.be). J’y ai rencontré, entre autres, une personne qui m’a beaucoup aidée à renforcer la confiance en moi et en mon projet, à arriver à bien le définir, savoir ce que je voulais faire et ne pas faire. Cette personne c’est Geneviève Gérard des Ateliers de Giorgia (www.lesateliersdegiorgia.be). Elle m’a permis de faire des bonds énormes en avant.

Puis au fil des rencontres, des petits déjeuners, j’en ai rencontré une qui m’a aidée pour ça, puis une autre pour ceci, et le chemin a commencé a se tracer doucement devant moi. Il y a un an j’ai rencontré Vicky Allard, une nouvelle Mompreneur qui est graphiste et qui a une agence web avec son futur mari (AhGency). Ils se sont occupés de la refonte de mon site.

Les Mompreneurs c’est ça : de l’entraide, du soutien et de la solidarité.

 

Quels seraient tes conseils pour celles qui ont envie de se lancer ?

Les deux choses les plus importantes à mes yeux sont :

  • d’être soutenue, que ce soit par sa famille, par des amis, par un groupe, par un réseau
  • et de bien définir son projet en accord avec soi : qu’est-ce que l’on fait, pourquoi moi, …

 

Quels sont tes meilleurs secrets pour bien communiquer sur ton projet ?

Mon secret communication le voici : Etre moi (mais attention ne le dites pas à tout le monde, c’est un secret !!!)

Je suis moi et je ne pense plus à ce que pensent les autres … Mes clients viennent chez moi parce que je suis différente. Je communique de façon vraie par rapport à moi, avec mes émotions et de façon juste pour moi. J’ai envie de transmettre mon savoir et je prends plaisir à communiquer sur ce que je fais, sur les effets positifs de mon travail.

Un autre secret c’est la maîtrise de mon domaine et le professionnalisme.

Dans mon métier, c’est le bouche à oreille qui est peut-être le moyen de communication le plus efficace mais c’est très lent. Je suis sur les réseaux sociaux, j’ai une page Facebook, un site web … j’y accorde du temps pour promouvoir mon activité, pour échanger …

 

Quelle place accordes-tu au networking ?

Une grande place comme je l’ai dit plus haut en parlant des Mompreneurs.

 

Comment envisages-tu tes concurrents ? Ils te font peur ?

Mes concurrents, je les appelle plus souvent mes collègues en fait. On est toutes uniques, j’en ai déjà rencontré quelques-unes et on a toutes ce petit quelque chose en plus qui fait notre richesse et notre diversité. Je ne travaille pas de la même façon que mes collègues. Le choix revient au client, il est important de travailler avec une personne avec qui on se sent à l’aise, il doit pouvoir tout dire et se sentir libre de prendre ses décisions sans contraintes et sans avoir peur du jugement.

 

Si tu avais su, tu n’aurais pas …

Je n’aurai pas attendu aussi longtemps avant de me lancer. Je suis de nature prudente et réfléchie, je pèse le pour et le contre avant de décider quelque chose d’important comme ça, j’ai longtemps hésité avant de franchir le cap à nouveau.

 

Quelles sont les actualités que tu as envie de partager ?

J’ai super bien commencé cette année 2017 par un reportage le 2 janvier. J’étais aux actualités de la RTBF pour parler de mon métier : « Bonnes résolutions 2017 : et si on rangeait la maison ? ». J’ai aussi été invitée lors de l’émission « Vis ta Mine » diffusée le 04 mai 2017 mais aussi des émissions radio sur Nostalgie et Vivacité. Dernièrement je suis passée dans l’émission “On n’est pas des pigeons”.

Vous pouvez retrouver les podcasts, les coupures de presse mais aussi les ateliers et les formations que je donne sur mon site internet. Et pour me suivre plus régulièrement, je vous invite à aimer ma page Facebook,

Sinon j’ai la tête pleine d’idées et de l’enthousiasme à gogo ! Je fais un boulot que j’adore et je pense que je n’ai pas fini d’alimenter mes actus !

https://www.lapsydulogis.be 

https://www.facebook.com/lapsydulogis/

https://www.youtube.com/channel/UCFo2MbLRRPDcb412do1YFLg

info@lapsydulogis.be

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)