Petit guide pratique pour parler la même langue que votre webmaster ;-)

Vous avez besoin de créer votre site professionnel et on vous a conseillé WordPress. Vous ne voulez pas faire ce site vous-même, vous envisagez donc de faire appel à un webmaster.

Seulement voilà … vous êtes relativement novice en matière de sites internet (avouez-le franchement, vous n’y connaissez rien) et vous craignez d’être complètement larguée quand vous rentrerez dans le vif du sujet. Du coup vous ne vous sentez pas très à l’aise à l’idée d’engager la conversation avec ce webmaster qui risque de vous parler chinois !

Je vous propose donc un petit cours de chinois simplifié pour vous faciliter la vie et briller dans ces conversations ;-) Rien de bien sorcier, juste une petite base à connaître pour ne pas être complètement à côté de la plaque !

Les termes que vous pourriez trouver dans une offre

 

Le nom de domaine

Votre nom de domaine, c’est l’adresse de votre site sur internet. Cette adresse est unique, ce qui signifie que deux personnes ou deux entreprises ne peuvent pas avoir exactement le même nom de domaine.

Un nom de domaine est composé de deux parties : le nom et l’extension.
Mon nom de domaine est delasuitedanslesid.be :

  • delasuitedanslesid = le nom qui est aussi le nom de mon entreprise ( ou ma marque)
  • .be = mon extension qui fait référence à mon pays (la Belgique).

Comme un nom de domaine est toujours unique, il faudra vérifier que celui que vous avez en tête est encore disponible avant de vous lancer.

Sachez aussi que vous ne pouvez pas acheter un nom de domaine (pour toujours). Vous allez l’enregistrer à votre nom pour une période définie (généralement pour un an) et renouvelable en priorité par vous (pour autant que vous le fassiez dans les temps).

Votre webmaster pourrait également vous suggérer d’enregistrer plusieurs noms et plusieurs extensions. Cecil pour éviter qu’un nom de domaine très proche du vôtre soit utilisé par d’autres personnes et que cela crée de la confusion.

L’hébergement

Votre site sera composé d’une importante série de fichiers qu’il va falloir stocker quelque part pour les rendre accessibles et les afficher sur internet. Ce lieu magique qui rassemblera tous les éléments de votre site c’est votre hébergement. On commande un hébergement auprès d’un hébergeur (qui l’eut cru ?).

Tous les hébergeurs ne se valent pas et ne proposent pas exactement la même chose. Chaque webmaster a ses petites habitudes et ses préférences. Si je prends mon exemple, j’ai élu domicile chez WPServeur car cet hébergeur a fait de WordPress sa spécialité et rassemble tout ce que j’attends d’un hébergeur (qualité des services, vitesse, disponibilité, sécurité, sauvegarde et même un début de conscience écologique).

Les prix varient d’un hébergeur à l’autre. WPServeur par exemple est un peu plus cher que certains de ses concurrents mais le temps et la tranquillité d’esprit qu’il fait gagner à ses clients valent bien ce prix. Ce n’est pas sur ce poste qu’il faut tenter de faire des économies.

WordPress

WordPress est un logiciel que l’on appelle un CMS (pour Content Management System ou Système de gestionnaire de contenu). WordPress permet donc de créer et de publier des contenus sur internet. Pour parler simplement, c’est un programme qui vous permet de créer votre site.

Notez que WordPress est gratuit. Votre webmaster ne va donc pas vous le faire payer. Par contre il / elle pourra facturer le travail d’installation de ce CMS.

Si votre choix se porte sur WordPress ce sera un bon choix. Plus de 30% des sites dans le monde (et ça fait beaucoup) sont créés avec ce CMS. Outre le fait qu’il vous permettra de faire tout ce que vous voulez, il vous permettra aussi de faire évoluer votre site dans le futur sans repartir d’une page blanche. Vous pouvez donc envisager sereinement l’évolution de votre entreprise.

Thème WordPress

Pour obtenir une belle mise en page de votre site et un rendu professionnel avec WordPress, vous allez devoir choisir, installer et personnaliser ce qu’on appelle un thème WordPress.

Il existe des milliers de thèmes différents, certains sont gratuits, d’autres sont payants. Le plus difficile sera de faire un choix ! Il faudra prendre plusieurs facteurs en compte : le look que vous voulez donner à votre site, vos goûts personnels et les exigences de votre charte graphique et les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Pour être honnête, cela peut vite prendre des heures de choisir le bon thème (pour ne pas dire des jours). C’est pourquoi, pour faire ultra simple, il existe à mon sens deux sortes de thèmes :

  • Les thèmes « presque tout faits » qui donnent dès leur installation un rendu à votre site
  • Les thèmes « à tout faire » qui permettent de construire vos pages vraiment comme vous le souhaitez, comme si vous partiez d’une feuille blanche.

Après quelques temps, mon choix s’est porté sur un thème dans cette seconde catégorie de « thèmes à tout faire ». Il s’appelle Divi et est conçu par Elegant Theme. Avec ce thème ultra complet, je peux créer et construire des sites comme je le veux sans me sentir limitée ou bloquée. Evidemment cela demande un peu d’inspiration !

Plugins ou extensions

Si votre site était une voiture, les plugins pourraient être comparés aux options que vous allez ajouter au modèle de base. Ils servent à ajouter des fonctionnalités sur votre site.

Il existe des plugins pour tout (et même parfois n’importe quoi). Comme pour les thèmes, certains plugins sont gratuits, d’autres payants. Vous pouvez par exemple trouver des plugins pour :

  • Limiter le spam
  • Sécuriser votre site
  • Sauvegarder votre site
  • Améliorer le référencement de votre site
  • Connecter votre site à une newsletter
  • Mentionner vos réseaux sociaux
  • Construire des formulaires
  • Créer sa boutique en ligne

Page

Votre site sera composé de pages qui servent à afficher votre contenu. Généralement sur tous les sites on trouve une page d’accueil, une ou plusieurs pages pour décrire les services ou les produits de votre entreprise, une page A propos et une page de contact. Mais sur les sites e-commerce vous trouverez également les pages panier, boutique, paiement, etc.

Les pages sont destinées à recevoir du contenu relativement statique. On peut toujours le mettre à jour bien entendu mais il n’est pas destiné à changer souvent. On accède aux différentes pages d’un site via le menu (voir plus bas).

Blog & article

Sur certains sites, vous trouverez une page appelée blog (ou la page de blog). Vous pouvez comparer un blog à un journal en ligne. Il contient des articles qui sont

  • Datés (les plus récents sont au-dessus),
  • Ecrits par un auteur,
  • Et classés dans des catégories,
  • En plus les lecteurs peuvent généralement y laisser des commentaires.

Si vous consultez le site de votre quotidien préféré, vous trouverez le même genre de présentation : les articles les plus récents au-dessus et un classement par catégories (ou sujets) comme : international, national, régions, économie, culture, etc.

Actuellement vous êtes en train de lire un article de mon blog. Tout en haut de cet article, vous pouvez voir à quelle date il a été publié et dans quelle catégorie je l’ai classé. Si vous le voulez, vous pouvez me laisser un commentaire ou aller lire tous les articles que j’ai déjà publiés dans une même catégorie.

La page de blog est donc une page plus dynamique que les autres car son contenu change à chaque fois que vous publiez un nouvel article. Il faut noter que, quand vous publiez un nouvel article, il s’ajoute automatiquement à cette page blog.

Dernière chose, les articles peuvent avoir des formats différents : texte, vidéo, audio, citation, etc.

Le Menu (de navigation)

Au restaurant vous regardez le menu pour voir tous les plats que vous pourrez déguster. Sur un site, c’est un peu pareil : d’un rapide coup d’œil vous devriez pouvoir découvrir les contenus qui vous sont proposés.

A la création de votre site, il faudra bien réfléchir à la manière dont vous allez organiser et structurer vos menus pour qu’ils permettent une navigation simple, fluide et facile à comprendre par vos visiteurs, le but étant qu’ils y restent le plus longtemps possible.

Vous pouvez retrouver des menus en plusieurs endroits :

  • le menu principal généralement au-dessus du site, parfois sur le côté
  • le menu secondaire (souvent au-dessus du menu principal)
  • le menu de bas de page (et je vous laisse deviner où il se trouve …)
  • le menu dans une sidebar (ou barre latérale)

Idéalement un menu doit être léger et présenter l’essentiel du contenu du site sans noyer l’internaute. Si vous avez énormément de contenus, vous pourrez également faire naviguer vos visiteurs sur votre site en ajoutant des liens et des appels à l’action sur certaines de vos pages.

Responsive

Votre site est dit “responsive” s’il s’affiche de manière optimale sur tous les écrans : ordinateur, tablette et smartphone. Si votre webmaster vous demande un supplément pour cela, vous ne devez pas forcément prendre vos jambes à votre cou. Selon le site que vous créez, il y aura en effet plus ou moins de travail à fournir pour que votre site soit responsive de manière optimale.

Personnellement je construis toujours mes sites d’abord pour les écrans d’ordinateur. Dès que le client est OK sur cette version, je fais les adaptations nécessaires pour que le site s’affiche bien sur les autres écrans. Cela peut passer par des tailles de caractères plus petites sur téléphone, des images en moins pour les petits écrans, une structure différente de certaines pages, etc.

La maintenance / mise à jour

Même en admettant que vous ne vouliez plus jamais rien changer sur votre site après son lancement, il faut savoir qu’un site WordPress demande malgré tout un petit travail de maintenance pour faire des mises à jour. Il ne s’agit pas ici de mettre le contenu à jour mais bien de faire les mises à jour techniques de WordPress, de votre thème et de vos plugins.

WordPress évolue constamment et sort régulièrement des mises à jour pour corriger des petits bugs, ajouter des fonctionnalités ou corriger des failles de sécurité. Il en va de même pour les thèmes et les plugins, d’autant qu’ils doivent s’adapter aux mises à jour de WordPress.

Il est important de faire ces mises à jour sur votre site :

  • Pour le sécuriser,
  • Pour corriger les petits bugs éventuels,
  • Pour bénéficier des progrès proposés par tous les acteurs de l’environnement WordPress.

Vous pouvez décider de faire les mises à jour vous-même ou prendre un contrat de maintenance.

Référencement naturel ou SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel représente toutes les méthodes que l’on peut utiliser pour optimiser le classement d’un site dans les résultats des moteurs de recherche. Ceci sans passer par de la publicité payante. Autrement dit, il s’agit de tout ce que vous pourrez mettre en place pour faire apparaitre votre site le plus haut possible dans les résultats d’une recherche sur Google.

Plus votre site apparaitra haut dans les résultats de recherche, plus vous aurez de visites.

Mais attention, le référencement naturel d’un site est quelque chose qui prend beaucoup de temps. Personne ne peut vous promettre la première position. Inutile donc d’espérer atteindre de bons résultats en un temps record. Si on vous promet cela, je pense qu’on vous ment.

Le référencement est une discipline et même un métier à part entière. Ce n’est d’ailleurs pas forcément celui de votre webmaster. Toutefois il / elle devra être capable de mettre en place les bonnes pratiques pour mettre votre site sur la voie du succès.

Newsletter

Si la newsletter ne fait pas partie de votre site, il faudra veiller à récolter facilement les adresses mails directement sur votre site. Pour cela, vous devrez « faire parler » votre site WordPress avec votre programme de newsletter (Mailchimp, Active Campaign, etc). En général cela se fait à l’aide d’un plugin (voir plus haut).

 

Quelques conseils en prime

Ces quelques définitions ne feront pas de vous un spécialiste de WordPress mais elles devraient vous permettre de mieux comprendre les offres que vous allez recevoir et même de vérifier que vous avez abordé tous les points importants.

Tant que j’y suis, je ne voudrais pas vous laisser sans vous donner ces quelques conseils supplémentaires.

Un nom de domaine à votre nom

Nous avons vu que vous ne pourrez pas réellement devenir propriétaire de votre nom de domaine. Toutefois, si vous faites appel à un webmaster, veillez à ce que votre nom de domaine soit enregistré à votre nom.

Je vous conseille d’ailleurs de le réserver vous-même. C’est assez simple à faire. Votre webmaster pourra vous indiquer comment et se chargera de connecter ce nom de domaine à votre hébergement.

L’hébergement via votre webmaster

Votre webmaster vous proposera peut-être de prendre en charge l’hébergement de votre site, soit parce que vous n’avez pas envie de vous en occuper, soit pour pouvoir travailler avec l’hébergeur de son choix.

Ce n’est donc pas inhabituel. Toutefois je vous conseille simplement de vérifier les points suivants :

  • L’hébergement sera-t-il sur un compte à votre nom ou sur un compte au nom du webmaster : les deux solutions doivent être possibles, la seconde pourrait être moins chère si le webmaster bénéficie d’une réduction.
  • Quel est le coût de cet hébergement + quand et comment il vous sera facturé.
  • Qu’est-ce qui est prévu en cas de changement de webmaster.

Sauvegardes et sécurisation de votre site

C’est un point essentiel ! Le minimum du minimum est que votre webmaster (ou via son hébergeur) fasse régulièrement une copie de sauvegarde de votre site. Comme cela, en cas de souci, vous ne perdrez pas tout votre travail !

De quels soucis parle-t-on :

  • Si vous vous occupez vous-même des mises à jour de votre site, vous n’êtes pas à l’abri d’un souci technique ou d’une manœuvre malheureuse.
  • Le piratage des sites n’est pas une légende. Cela n’arrive pas qu’aux autres !

D’autres points de sécurisation de votre site devront idéalement être proposés.
Par exemple :

  • Adresse de connexion personnelle
  • Blocage des tentatives trop nombreuses de connexion
  • Mots de passe

Une formation est-elle prévue ?

Vous ne voulez sans doute pas dépendre de quelqu’un pour les moindres petits changements à faire sur votre site. Il faudra donc prévoir une formation de base pour que vous puissiez faire cela vous-même. Au minimum vous devriez pouvoir corriger et changer vos textes, modifier vos images et écrire vos articles de blog.

Quel support après le lancement de votre site ?

Idéalement vous devriez bénéficier d’une petite période de support offerte après le lancement de votre site. Vérifiez donc si c’est précisé dans les offres que vous recevrez.

Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez également ce qui se passera après. Vous devriez pouvoir prendre un abonnement de maintenance / support ou payer les interventions de votre webmaster « à la demande » (et à l’heure). En tout cas, vérifiez que votre webmaster ne vous laissera pas seule après le lancement de votre site.

Pour quelles raisons pourrait-il / elle avoir à intervenir :

  • Faire les mises à jour (essentielles pour la sécurité de votre site)
  • Ajouter des fonctionnalités ou du contenu
  • Rattraper des petites bêtises que vous auriez pu faire (oui ça arrive)

Veillez à avoir accès aux statistiques de visites de votre site

Et pour cela il faudra installer Google Analytics qui sera, si vous avez envie de vous y intéresser, une mine d’or pour connaître les statistiques de visite de votre site. Vous pourrez par exemple apprendre :

–       Quelles sont les pages et les articles les plus populaires de votre site,

–       Comment les internautes arrivent-ils sur votre site,

–       Combien de temps les visiteurs passent-ils sur votre site ?

–       Combien de pages regardent-ils ?

–       Depuis quel type d’appareil les internautes visitent-ils votre site (ordinateur, tablette, téléphone mobile) ?

et entre vous ça se passe comment ?

Un site c’est un projet crucial pour la communication de votre entreprise. Et puisqu’on parle de communication, parlons de la façon dont vous communiquerez avec votre webmaster. Vous devrez faire un petit bout de chemin ensemble alors veillez à ce que tout se passe au mieux entre vous.

Choisissez votre webmaster pour ses compétences et son offre qui vous convient mais également parce que :

  • vous vous sentez en confiance
  • vous vous parlez facilement
  • vous vous sentez sur la même longueur d’ondes
  • vous aimez son travail (généralement chacun a son style)
  • vous vous entendez sur la manière de gérer le projet.

Et si vous travailliez avec moi ?

Vous êtes décidée à travailler avec un webmaster ?

Je crée des sites épurés, colorés avec une touche de féminité pour des entrepreneures créatives et déterminées, actives dans les métiers de l’accompagnement, de la formation et du bien-être. Je crée des sites mais également des portails de formation et d’accompagnement en ligne.

e-book offert

Si vous envisagez de créer votre site internet, cet e-book vous aidera à préparer cette grande étape de votre communication.

Seance diagnostic

Voulez-vous parler de votre projet avec moi sans engagement ? Réservez votre session diagnostic gratuite de 30 min.

Je suis Laurence, happy-entrepreneure passionnée par les histoires de reconversion au féminin. Faire briller les entrepreneures, les mettre en valeur sur internet grâce à un site à leur image, voilà ce qui me fait vibrer au quotidien !

Je crée des sites, des portails de formation en ligne et des newsletters pour des entrepreneures créatives et déterminées, souvent actives dans les métiers de l’accompagnement et du bien-être.