Aujourd’hui j’accueille une autre Laurence sur le blog, histoire de faire rêver les fans de bijoux et de jolis cailloux. 

Avant de parler de ton activité, si on parlait un peu de toi …

Je m’appelle Laurence Tcherkezian, j’ai 35 ans, je suis mariée à Julien Dewitte, mon incroyable mari (c’est lui qui a réalisé mes vidéos “Poupette in Antwerp” !). Je suis la maman d’une adorable petite Alice et, dans quelques mois, bientôt maman d’une deuxième petite fille.

Parle-nous de ton activité.

J’ai lancé Poupette in Antwerp, il y a 2 ans.

Je propose un service de création de bijoux sur mesure que je fais faire à Anvers avec des diamants à prix grossistes. Je m’adresse à des clients qui aiment un service plus personnalisé, plus relax tout en ayant la possibilité de réaliser le bijou de leur rêve.

Ce qui est génial dans mon métier, c’est que je fais pratiquement tout. L’aspect créatif (site internet, packaging, publicité sur les réseaux sociaux, photos, vidéos avec mon mari) mais évidemment aussi l’aspect commercial.

Les rendez-vous avec mes clients se passent soit chez moi à Ixelles soit dans mon petit bureau à Anvers où ils me racontent leurs envies par rapport à leur bijou. Je les écoute, les conseille, les guide. Je fais des croquis même si je ne suis pas une grande dessinatrice ;-)

Ensuite je pars à la recherche de la pierre idéale (diamants, pierres précieuses ou semi-précieuses) que je leur propose. Et bien entendu j’assure le suivi des créations et la livraison finale du bijou.

La création d’un bijou nécessite plusieurs rendez-vous et de nombreux échanges de mails. Du coup, il y a toujours une complicité qui se crée entre les clients et moi. J’avoue que j’ai toujours un petit pincement au coeur lors de notre dernier rendez-vous pour la remise de leur bijou.

Quel parcours pour arriver à cette idée d’activité ? Comment t’es venue cette idée ?

J’ai toujours adoré les belles choses, les bijoux et tout ce qui brille mais aussi rencontrer des gens et communiquer ! Ayant un papa et une famille qui travaille dans le diamant à Anvers, je me suis toujours dit qu’un jour je travaillerais avec lui dans ce monde magique et mystérieux.

J’ai d’abord fait des Etudes de Communciation à L’IHECS avec une spécialisation en publicité. J’ai travaillé pour une petite chaîne télé pendant 2 ans puis j’en eu marre d’être employée. Je me suis dit que c’était le moment de découvrir le secteur du diamant d’un peu plus près.

J’ai alors suivi des cours au HRD (Hoge Raad voor Diamant) et puis je me suis lancée en tant que courtière. Je négociais des diamants entre grossistes. C’est un secteur très international, ça m’a permis de travailler avec plein de gens de nationalités différentes, de connaître le diamant & d’approfondir la connaissance de ce marché.

Mais au bout de 6 ans, je me suis rendue compte que le métier de courtier ne me correspondait plus et que ce que j’aimais vraiment faire, c’était m’occuper de la création des bagues de fiançailles de mes amis, et d’amis d’amis… La recherche de la pierre parfaite & de la création de la monture.

Et c’est de là qu’est partie mon envie de créer Poupette in Antwerp, d’allier mes 2 passions, celles des belles choses & des gens. Et de faire partager au plus de gens de possible de travailler à la source de ce monde qui brille.

Est-ce que te lancer dans l’entrepreneuriat était un rêve ?

Oui j’ai toujours rêvé d’être indépendante et de lancer mon idée. Mon père est indépendant et il m’a toujours donné l’envie de travailler pour soi …

As-tu (eu) des doutes ? Lesquels et comment fais-tu pour les surmonter ?

Des doutes, j’en ai toujours et même beaucoup ! Pourtant je sais au fond de moi que je suis dans la bonne direction. Proposer un service de création de bijoux sur mesure moins guindé correspond à un besoin, n’avoir pratiquement pas de stock ni de magasin et pouvoir faire tout moi-même me permet d’être concurrentielle. Mais j’ai toujours des doutes…

Car le statut d’indépendant même s’il offre une grande liberté reste toujours difficile surtout au début ! Depuis peu, je vais voir une coach Delphine Michaud Davril que j’adore et qui me permet d’avancer plus rapidement et d’avoir plus confiance en moi. C’est en parlant avec elle que je me rends compte que je suis déjà arrivée loin dans mon projet et que je ne m’en sors pas si mal..

Je me dis souvent dans le miroir, t’es la meilleure, tu vas y arriver, tu arrives !!! Go-go-go-go en périodes de doutes… et ça marche, pas toujours hein mais ça me fait du bien ;-)

Au niveau personnel, que te rapporte le fait d’être devenue entrepreneure ?

De ne plus devoir courir tout le temps et de plus être tout le temps dans le rush. “Vite vite” il faut se dépêcher le matin, “Vite vite” il faut aller faire les courses, “Vite vite” rentrer du boulot…. Toujours “Vite vite”.

D’avoir lancé mon projet seule et d’avoir osé !

Le matin, je me lève, je prends le temps de manger et de profiter de ma petite Alice et de mon mari. Je l’emmène à la crèche à 9h00, je prends un bain … c’est mon petit moment à moi ;-)

Ensuite je commence à travailler. Et il ne faut pas croire que je me la coule douce après ce démarrage dans le calme. Je m’impose des horaires (10h à 18h00) et je les respecte. Sinon, c’est certain, on a toujours une bonne copine qui veut luncher, se balader, faire du shopping etc. J’essaie du coup d’être disciplinée et de dire non. Parfois je craque, on est d’accord mais j’essaie de ne pas trop flancher.

Peux-tu citer des ressources qui t’ont aidée dans la création et le lancement de ton projet ?

Des livres car j’avoue être une fan de livres et de “sucess stories”. J’aime lire les histoires des autres, leur passion, leur détermination, savoir qu’ils sont passés par là, par les mêmes difficultés, par les mêmes doutes et qu’ils ont finalement réussi.

Start something that matters de Blake Mycoskie

La puissance de votre subconscient du Dr Josph Murphy

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Girodano.

Le secret de Rhonda Byrne

Les accords Tolthèques de Don Miguel Ruiz…

En avant toutes de Sheryl Sandberg

J’avoue que ce genre de livres me fait du bien, j’y trouve ma motivation et souvent les réponses à mes questions !

Ma Coach Delphine Michaud-Davril et mon attachée de presse Arta Ertekin de ARTouch Media qui sont devenues des personnes indispensables à la réussite de Poupette in Antwerp.

Quels seraient tes conseils pour celles qui ont envie de se lancer ?

Il faut foncer, on ne vit qu’une fois ! Au pire, on se rend compte que ce n’est pas une bonne idée.

Je pense aussi qu’il ne faut pas attendre d’être tout à fait prête pour se lancer, ne pas attendre que notre projet soit parfaitement ficellé pour commencer. La seule chose qu’on peut regretter, c’est de ne pas l’avoir fait !

Avoir un bon mental ;-) mais aussi se laisser le temps d’y arriver. Ecouter les remarques des autres, savoir entendre le négatif qui nous fait plus avancer qu’on ne le pense.

Quels sont tes meilleurs secrets pour bien communiquer sur son projet ?

Etre présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Instgram, Pinterest) car c’est une bonne manière de se faire connaître sans frais, gratuitement.

Mais aussi continuer à sortir, à rencontrer des gens car c’est à chaque fois une bonne occasion de parler de son projet – quand on nous le demande évidemment.

Participer à des foires pour agrandir son réseau et se faire connaître.

Toujours offrir un service irréprochable et sortir le tapis rouge à son client. Il faut qu’il se sente bien, à l’aise, comme à la maison.

Quelle place accordes-tu au networking ? Fais-tu partie de réseaux ?

Je fais partie d’un groupe Women Jewelry Association depuis l’année passée, c’est un réseau de femmes qui est d’abord basé à New York et qui depuis peu est basé à Anvers. Quand elles organisent une soirée, j’adore toujours y aller. J’y fais à chaque fois de magnifiques rencontres. C’est toujours très enrichissant de pouvoir parler à des gens qui ont plus d’expérience que soi, toujours de bonnes idées et de bons conseils.

Quelles sont les actualités que tu as envie de partager ?

Je participe depuis 3 ans au salon du mariage moderne & décalé Marry me qui a lieu une fois par an au mois d’octobre et qui rassemble de chouettes prestataires qui sont souvent aussi de jeunes entrepreneures qui viennent de se lancer…

A votre agenda, le prochain salon Marry me aura lieu le 21 & 22 octobre 2017. Vous y trouverez plein d’idées orginales pour vous marier et y faire de jolies découvertes.

J’ai aussi lancé il y a quelques mois le baby D et le mini D, qui sont des minis diamants logés dans une jolie boîte à offrir pour une occasion particulière (baptême, communion etc… )

Beaucoup de femmes se lancent notamment en espérant mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Qu’en penses-tu ? Est-ce cela fonctionne pour toi ?

Je sais pas si je concilie mieux vie privée et vie professionnelle que si j’étais employée car je suis encore au début de l’aventure de Poupette in Antwerp. Je veux être flexible pour mes clients dans mes horaires. Je mets mes rendez-vous le soir, le week-end, les jours fériés. Mais c’est vrai que je ne suis pas dans le rush des horaires tout le temps ni sous l’autorité d’un patron ! 

Reçois-tu du soutien de ta famille et tes proches ?

Oui à fond et heureusement qu’ils sont là ! Mon mari, ma famille et mes amis me soutiennent énormément ! Et comme je suis souvent prise de doutes, j’aime les entendre me réconforter et me rebooster !

Vis-tu de ton activité ou en as-tu l’intention ?

Oui j’en vis mais c’est encore tout juste. Je dois donc trouver des nouvelles idées pour grandir et trouver de nouveaux clients.

 

Quels sont tes rêves les plus fous pour ton entreprise ?

Le plus fou ? Qu’un diamantaire ou autre volontaire investisse dans ma boîte pour que je puisse grandir.

Mais sinon j’aimerais aussi pouvoir lancer une mini collection de bijoux, avoir un endroit “original” pour recevoir mes clients style une boutique mais qui sorte de l’ordinaire, pouvoir faire de plus jolies photos, un shooting photos avec un professionnel, participer à d’autres foires en plus de Marrry me.


 

Retrouver Poupette in Antwerp sur le net 

Le site : http://www.poupetteinantwerp.com
Facebook : https://www.facebook.com/poupetteinantwerp/
Instagram : https://www.instagram.com/poupette_in_antwerp/
Pinterest : https://fr.pinterest.com/Tcherk/

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)