L’été dernier j’ai fait une pause de blog. En apparence du moins puisqu’en coulisses je préparais activement des articles pour la rentrée. Même si j’avais décidé de ne pas publier d’articles sur le blog pendant la période estivale, pas question pour autant de passer en mode « silence radio » !

Sur les réseaux sociaux, j’ai donc proposé aux personnes qui me suivent les articles des mois passés à la (re)lecture. Ceci m’a permis de conserver du trafic sur mon site et de continuer à progresser.

Et pour être [encore] plus efficace (et vraiment profiter de mes vacances), j’avais envie de planifier mes publications. J’ai donc décidé d’essayer un outil dont j’entendais le plus grand bien : Buffer.

Buffer c’est quoi ?


Buffer
est un outil (en anglais) qui permet de programmer en un seul et même lieu des publications sur une sélection de réseaux sociaux.

Ceci a évidemment des avantages :
★ programmer ses publications (par exemple avant de partir en vacances ou de se concentrer sur un projet particulier)
★ assurer une présence ininterrompue sur les réseaux sociaux
★ organiser son travail : au lieu d’aller tous les jours ou plusieurs fois par jour publier des statuts sur nos réseaux, on choisi des moments dédiés.

Buffer est un outil freemium c’est à dire que sa version gratuite (free) peut être suffisante pour certains utilisateurs mais elle ne propose qu’une partie des fonctionnalités offertes par les versions payantes (premium).

Pour réaliser mon test, j’ai décidé de commencer par la version gratuite.

Elle permet de programmer des publications sur les réseaux sociaux suivants : Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+ et Instagram.

Attention, quand on utilise la version gratuite, pour chaque réseau, on ne peut utiliser qu’un seul profil (une seule page sur Facebook par exemple). Et pour chaque profil, on ne pourra planifier que 10 publications.

Si l’expérience s’avérait concluante, avec un upgrade « Awesome » (10$ par mois) je pourrais planifier jusque 100 publications par réseau social, utiliser 10 profils par réseau et ajouter Pinterest à ma planification. C’est évidemment tentant … mais il ne faut pas agir dans la précipitation. Pour ce test, la version gratuite fera l’affaire.

Tableau des offres et des prix de Buffer

S’inscrire sur Buffer

 

Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur Buffer. Une version mobile est également disponible sur iOS et Android. On peut choisir de se connecter via un réseau social mais je préfère toujours passer par une adresse mail et un mot de passe.

inscription sur buffer

Ensuite Buffer nous propose de connecter nos premiers réseaux sociaux à savoir Twitter, Facebook et LinkedIn. Voilà qui tombe bien, je comptais justement utiliser ces trois-là !

C’est assez intuitif en fait. Il faut essentiellement donner les permissions nécessaires à Buffer pour que l’outil puisse publier sur nos réseaux sociaux.

Connecter Twitter, Facebook et LinkedIn à Buffer

Programmer ses publications sur Buffer

Dès que les réseaux sociaux sont connectés, on accède à l’écran de contrôle. Chez moi, on y voit ma page Facebook, mon compte Twitter et ma page LinkedIn.

Pour programmer un post, il suffit de remplir « What do you want to share » dans l’encadré et de sélectionner sur quels réseaux la publication devra être diffusée en cliquant sur les icônes qui s’y trouvent.

Sur la configuration ci-dessous, je m’apprête à publier uniquement sur Facebook.

suiteid-buffer-04

Exemple concret

Admettons que je veuille partager le lien vers mon article « La signature mail, un détail à soigner » sur les 3 réseaux.

Admettons également que je ne planifie pas ce post pour plus tard mais que veuille le publier immédiatement.

J’écris alors mon post et j’ajoute le lien vers mon article (un lien court de préférence).
L’extrait + image apparaissent sous mon post et il me reste à choisir « Share now » (= partager maintenant)

suiteid-buffer-05


Et ça donne quoi ?

Si je regarde le résultat sur les 3 réseaux concernés, c’est pas mal mais ce n’est pas parfait.
En effet Twitter n’a pas eu son image et son extrait (depuis je sais que je dois activer les Twitter Cards pour avoir une configuration semblable aux partages de liens sur Facebook, je vous en parlerai dans un autre article).


Autre exemple

Admettons que je veuille partager le lien vers mon article « Voir en premier sur Facebook« 

Admettons également que je décide de remplacer l’extrait par une photo.

J’écris mon post et j’ajoute le lien court.
Je remplace l’extrait par une image (replace link with image or video) = photo uploaded.
Et je partage (« Share now »).

suiteid-buffer-06

Et ça donne quoi ?

Si je regarde le résultat sur les 3 réseaux concernés, c’est déjà mieux mais toujours pas totalement à mon goût.
Je suis contente du résultat sur Twitter puisque une image apparait ce qui a toujours plus d’impact. Mais j’avoue que je préfère voir un extrait avec image qu’une simple image.

En conclusion je pense que je vais planifier « post + extrait’ pour Facebook et LinkedIn et « post + image » pour Twitter.

Les options de planification avec Buffer

Dans les exemples ci-dessus, j’ai choisi de publier tout de suite (« Share Now ») dans le but de voir le résultat immédiatement pour les besoins du test. C’est déjà une option intéressante si on veut publier sur plusieurs réseaux sociaux en même temps. Cela permet en effet de partager en quelques clics et cela peut déjà représenter un gain de temps considérable.

Mais bon objectif était de planifier mes publications (à l’avance donc).

Voici les autres options intéressantes :
★ Schedule Post : pour définir la date et l’heure de la publication
★ Add to Queue : ajouter la publication à la file d’attente

L’option « Add to Queue » permet, pour chaque réseau social, de programmer vos publications les unes à la suite des autres selon un horaire que vous aurez défini à l’avance.

Exemple :

Ici j’ai planifié de publier sur Facebook à 8h28 et 20h09 tous les jours sauf le samedi.
Notez que la version supérieure (la version premium « Awesome ») permet de programmer des heures différentes ainsi qu’un nombre de posts spécifiques pour chaque jour de la semaine.

suiteid-buffer-07

Mes premières impressions

Les points positifs
★ Les réseaux sociaux les plus populaires sont proposés : Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+ (et Instagram plus récemment)
★ L’outil est facile à utiliser, la prise en main est rapide. Même si vous ne maitrisez pas l’anglais, vous devriez pouvoir vous en sortir
★ C’est tout de même très pratique de pouvoir s’organiser à l’avance pour se concentrer sur une tâche à la fois et ne pas se disperser

Les points négatifs
★ Je regrette juste de ne pouvoir planifier que 10 posts par réseau social. C’est un quota vite épuisé … même avec un seul post par jour, impossible de partir deux semaines en vacances.
★ J’aurais bien aimé pouvoir affiner les horaires jour par jour.

Conclusion
★ La version gratuite me plait déjà !
★ La version Awesome sera sans doute vite adoptée mais je résiste encore un peu …

Et vous ?
Vous planifiez vos publications ?

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)