Newsletter Power !

ou pourquoi je suis convaincue qu’il vous faut absolument une mailing list !

Si vous n’envoyez pas de newsletter par peur de passer pour une spammeuse de compétition, il y a de grandes chances pour que vous fassiez fausse route. 

Pour cet article, je pars évidemment de l’hypothèse que vous envoyez ou allez envoyer votre newsletter via un service d’envoi de mails comme Mailchimp (mon chouchou), Aweber, Active Campaign, GetResponse, Mailerlite, etc. Et certainement pas via votre boîte mail qui ne sert pas à cela !

Les avantages d’une mailing list


Votre audience a choisi de vous suivre

Si vous n’avez pas ajouté tous vos contacts sur votre mailing list sans leur consentement (ce qui est complètement interdit, rappelons-le) ni acheté des listes de mails (peut-être légales mais le plus souvent composées de personnes qui ne vous ont rien demandé), votre audience a choisi de vous suivre.

De leur plein gré, vos abonnés ont fait eux-mêmes la démarche de gonfler les rangs de votre mailing list. Le plus souvent ils ont même confirmé leur inscription en cliquant sur un lien qu’ils ont reçu par mail. Si ça ce n’est pas de la motivation !

Votre audience est qualifiée

Du point 1 découle le point 2 ! En effet si votre audience s’est abonnée à votre liste de diffusion (ou mailing list), il y a de grandes chances pour qu’elle soit intéressée par ce que vous proposez. Elle correspond donc plus que probablement à votre cible (si ce n’est pas le cas, il faudra revoir votre copie).

D’ailleurs, en matière de mailing list comme de followers sur les réseaux sociaux, j’ai un grand principe de base :

Si vos abonnés ou followers ne sont pas intéressés,
ils ne sont pas intéressants !

Il y a plein de raisons pour lesquelles quelqu’un s’inscrit à une newsletter, et notamment :

  • votre site ou blog est passionnant et on ne veut rien manquer
  • votre produit ou service correspond un besoin ou un centre d’intérêt
  • vos offres spéciales sont intéressantes
  • vous proposez du contenu exclusif « VIP » pour vos abonnés
  • vous êtes concurrents et l’abonné fait de la veille (ben oui).

 

 

Votre audience reste libre comme le vent

Vous envoyez bien entendu des newsletters pour qu’elles soient lues (et les deux premiers points augmentent significativement vos chance d’être lue). Mais, pour répondre à l’objection ou à la crainte « je vais déranger voire spammer mes abonnés », il est bon de se souvenir que vos abonnés gardent leurs pleins pouvoirs !

Votre newsletter est arrivée dans les boîtes mails et voici qu’ils sont totalement libres d’en faire ce qu’ils veulent ! Ils peuvent se précipiter pour la lire, la garder pour plus tard, la mettre directement à la poubelle (même si ce n’est pas ce que nous voulons) ou même choisir de se désabonner.

Ils sont libres, pas spammés, libres !


Vous avez un meilleur « reach »

N’est-ce pas fantastique de pouvoir atteindre vos destinataires avec certitude (ou presque) ? Grâce à la mailing list vous avez un accès direct à la boîte mails de votre abonné.

En comparaison aux réseaux sociaux, votre message atteindra plus de destinataires (tous normalement). Et, si votre newsletter est bien conçue, une grande partie de vos abonnés vont l’ouvrir et lire votre message.

Ahhhh si seulement on pouvait en dire autant des publications sur les réseaux sociaux !


Vous pouvez entamer une conversation

Spontanément vos abonnés peuvent avoir envie de vous écrire pour vous poser des questions, ou vous faire des suggestions par exemple.

Vous pouvez également les inviter à participer activement à la conversation. Pour cela, posez des questions comme par exemple :

  • Comment puis-je vous aider ?
  • Qu’attendez-vous de cette newsletter ?
  • Que pensez-vous de cette offre ?
  • Quels sont les sujets que vous aimeriez que je développe sur le blog ?

Facilitez-leur le travail en proposant des cases à cocher et un espace pour commenter.

La newsletter vous permet de créer du lien avec vos abonnés


Vous créez du lien avec vos lecteurs

Lorsque vous envoyez une newsletter vous entamez une conversation en tête à tête. N’oubliez pas que, devant son écran, votre abonné est seul à vous lire. Débrouillez-vous pour adopter le juste ton, pour rendre la newsletter plus personnelle (en y insérant par exemple le prénom de vos abonnés si vous disposez de cette information). Même si vous utilisez le vouvoiement, n’oubliez pas de parler à une seule personne.


Vous attirez du trafic sur votre site

Votre newsletter contiendra toujours au moins un lien vers votre site (et vers vos réseaux sociaux). En plus de ce lien, je vous conseille d’inviter vos abonnés à poursuivre la lecture sur votre site ou à y faire des découvertes.

L’avantage est double :

  • Ils découvrent votre site et en profiteront peut-être pour le visiter plus activement
  • Vous générez du trafic sur votre site et le trafic c’est bon pour le référencement !


Votre newsletter arrive toute pimpante

Je prends bien entendu l’hypothèse que vous utilisez un service d’envoi de mails pour communiquer avec vos abonnés … Vous êtes certaine que votre newsletter va arriver toute belle, comme vous l’avez conçue, dans la boîte mail de votre correspondant.

En effet grâce à ces services en ligne, votre newsletter peut être considérée comme un mini site internet, responsive et bien agencé. Vous pouvez y mettre de la mise en forme, des liens, des boutons d’appel à l’action, des images etc.

A la poubelle les bonnes vieilles newsletters qui arrivaient en désordre et s’affichaient mal !


Vous pouvez analyser le comportement de vos abonnés
 

Est-ce qu’ils ouvrent ma newsletter ?
Combien de fois ? Qui ?
Est-ce qu’ils cliquent sur les liens et les boutons d’appel à l’action ?
Quelles sont les newsletters qui sont les plus lues ?
De quoi parlent-elles ?

Au fil des newsletters, vous pourrez donc également tirer des conclusions ou des enseignements à propos du contenu qui fonctionne, des meilleurs moments d’envoi pour votre cible, etc


Votre mailing list se gère toute seule 

Vous pouvez jeter vos vieux fichiers excel ! La mailing list se gère toute seule via les liens d’abonnement et de désabonnement, notamment. De plus, votre fournisseur d’e-mailing nettoie les adresses « éteintes » de manière permanente (inexistantes, plus d’actualité, injoignables). Il veillera également à ce que les personnes qui se sont désabonnées ne soient pas à nouveau abonnées par vos soins.

De votre côté vous pouvez gérer facilement votre liste en créant des segments, des groupes ou en retirant les personnes qui n’ouvrent jamais votre newsletter (selon le principe : si elles ne sont pas intéressées, elles ne sont pas intéressantes !)

Pas encore de newsletter ?
Mais qu’attendez-vous pour vous y mettre !

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)