Ce qu’il y a de génial avec les portraits inspirants c’est que je fais souvent d’heureuses découvertes. C’est le cas de MIEU, une superbe e-boutique spécialisée dans les articles de décoration et le mobilier fabriqué exclusivement en Europe. Attention les yeux, la sélection est vraiment top !

Virginie sa co-créatrice nous parle de son parcours ! Enfin un petit morceau car Virginie est plutôt  du genre hyperactive …

Avant de parler de ton activité, si on parlait un peu de toi …

Je suis Virginie, jeune trentenaire, mariée depuis presque 5 ans à l’homme de ma vie, maman d’une petite Jade de deux ans et bientôt un petit boy viendra agrandir notre famille :-)

Niveau professionnel, j’ai un diplôme en droit et j’ai travaillé pendant +/- 6 ans pour l’Etat.

Mais, en fait, je suis une véritable accro aux projets ! J’ai un blog mariage : Le plus beau jour du reste de ma vie et, dans le même domaine, je co-organise le festival Kiss the Bride. J’ai également lancé The Healthy Factory, un concept d’ateliers sains en nutrition et cosmétiques naturels (que j’ai un peu dû mettre de côté pour le moment malheureusement mais je ne l’oublie pas ;)). Last but not least, en juillet 2016, j’ai démissionné pour lancer MIEU et m’y consacrer complètement.

Parle-nous de MIEU

Avec mon mari, nous avons lancé MIEU, un commerce d’articles de décoration et de mobilier fabriqués exclusivement en Europe. Nous voulons promouvoir l’artisanat et la production européenne, lutter (à notre manière) contre la consommation de masse et proposer des objets de qualité réalisés dans des conditions éthiques.

MIEU signifie Made In EUrope parce que nous voulons mettre en avant tout ce qui est fait sur notre continent mais il peut également s’entendre sous le sens de MIEU(X) car nous voulons promouvoir un mode de vie plus slow, faire prendre conscience aux gens de l’importance d’un mode de vie respectueux de l’environnement et des êtres humains.

Pour l’instant, c’est un webshop mais nous avons un Pop Up store de deux mois, en mars et avril 2017, juste à côté de la place Jourdan à Bruxelles. L’idée, c’est d’avoir aussi notre propre showroom d’ici la fin de l’année 2017.

Quel parcours pour arriver à cette activité ? 

Cela faisait un petit temps que mon métier de juriste ne me plaisait plus, que j’avais envie de changer de voie. Un peu avant la naissance de notre fille, mon mari a commencé à réaliser des meubles avec un ami. Malheureusement leur collaboration n’a pas abouti.

Parallèlement, on a acheté et complètement rénové un appartement à Bruxelles. Quand on a voulu le meubler, on a cherché à l’aménager avec des produits de qualité et on a essayé d’éviter au maximum d’acheter des articles provenant de grandes chaînes.  Petit à petit, l’envie de proposer des produits fabriqués chez nous, a fait son chemin. On a rencontré plein d’artisans/créateurs européens qu’on a eu envie de présenter et c’est comme ça que MIEU est né !

Est-ce que te lancer dans l’entrepreneuriat était un rêve ?

A vrai dire, je ne sais pas très bien. Je me souviens avoir choisi mes études de droit par élimination, parce que je “devais” faire des études, de préférence universitaires. Je n’ai pas détesté ni spécialement adoré mon cursus en droit… Mais sans avoir autre chose qui m’attirait plus particulièrement, sans vraiment trouver ma voie.

J’ai mis du temps à me trouver. Je pense que le gros déclic a été mon mariage (ça sonne un peu cliché mais c’est vrai). Je me suis rendue compte que je pouvais réaliser plein de choses, que j’avais la capacité d’entreprendre,… J’ai donc ouvert un blog mariage pour assouvir mon côté plus créatif et social et j’ai adoré! J’ai rencontré plein de gens grâce à ça et surtout j’ai réalisé qu’on pouvait être heureux et totalement épanoui dans son travail, que ça ne devait pas être uniquement un moyen de gagner de l’argent. Depuis ce moment-là, oui je rêvais de devenir entrepreneure et d’ouvrir ma boite.

As-tu (eu) des doutes ? Lesquels et comment fais-tu pour les surmonter ?

Pour me lancer pas  vraiment. Comme je l’ai dit le cheminement a été long pour comprendre que je voulais être indépendante. Du coup quand j’ai réalisé que c’était ça que je voulais, j’ai tout fait pour y arriver !

Par contre des doutes sur la boite qu’on lance, oui, j’en ai quasi tous les jours. C’est le début, donc, on se pose toujours plein de questions. Il y a des choses que l’on ne sait pas faire et c’est donc parfois décourageant, ça prend du temps, donc c’est stressant…

Mais je suis de nature optimiste. Je reste rarement longtemps sur un échec et j’arrive très vite à rebondir et à voir d’autres côtés positifs qui me font oublier les difficultés. J’ai la chance d’avoir un homme de même nature, donc il est aussi là pour me rappeler tous les bons côtés quand moi je ne les vois plus.

Au niveau personnel, que te rapporte le fait d’être devenue entrepreneure ?

Principalement deux choses:

Ne plus voir le boulot comme une contrainte ! Je travaille quasi deux fois plus qu’avant mais je ne m’en rends pas vraiment compte. J’aime ce que je fais (même si il y a toujours 2 ou 3 aspects un peu pénibles) et donc je n’ai plus vraiment l’impression de travailler. Fini les lundis matins déprimants et les jours de la semaine qu’on décompte.

La liberté ! D’avoir les horaires que je souhaite….Je ne suis pas duuuu tout du matin ! Par contre, je travaille très bien le soir ! Quel bonheur de pouvoir commencer à bosser vers 10h, sans sentir le regard de ses collègues qui sont là depuis 8h ! Et puis, c’est vraiment plus pratique, niveau organisation, quand on a des enfants !

Peux-tu citer des ressources qui t’ont aidée dans la création et le lancement de ton projet ? Un livre à conseiller ?

Pour oser me lancer, je dirais la blogosphère (dans tous les domaines) ! Elle regorge de femmes (et d’hommes) qui ont “inventé” leur propre vie, qui se sont lancés et ont créé leur propre entreprise. Après, ça peut vite aussi devenir déprimant parce que ça envoie beaucoup de rêves et on ne voit pas spécialement toujours le travail qu’il y a derrière. Mais si on arrive à faire la part des choses, c’est vraiment super inspirant.

Sinon pour lancer notre entreprise, on a la chance d’avoir une personne dans notre entourage qui s’y connait dans le domaine des PME et qui nous a super bien conseillé (Coucou Olivier ;) ). Il vient d’écrire un super chouette bouquin qui fait la comparaison entre la création d’entreprise et l’aventure ! Hyper chouette à lire, plein de conseils et de bonnes infos.

Infos du livre: L’aventure de la création d’entreprise par Olivier Kahn et Thomas de Dorlodot

Quels seraient tes conseils pour celles qui ont envie de se lancer ?

Je dirais suivre son instinct. Si vraiment vous avez cette petite boule au fond de vous qui vous dit que c’est ça que vous voulez faire, faites-le !! En réfléchissant un petit peu quand même et en préparant votre cheminement mais faites le! Peut-être que vous vous planterez mais vous aurez acquis plein de compétences que vous saurez mettre en valeur si par hasard vous devez retourner sur le marché de l’emploi.

Rencontrer d’autres personnes qui se sont lancées est super intéressant aussi. Allez leur poser toutes les questions qui vous trottent et prenez note de leurs conseils et expériences.

Quels sont tes meilleurs secrets pour bien communiquer sur son projet ?

Je dirais que c’est d’abord d’en parler autour de soi, à sa famille, ses amis,… Ce sont vos premiers soutiens et ils peuvent vous donner un bon retour. Et puis comme ça, si vous ne gérez pas encore super bien votre discours, ce n’est pas très grave, ils seront quand même toujours là pour vous soutenir. :)

Après les réseaux sociaux pour moi sont essentiels. Je pense que ceux qui arrivent très bien à communiquer peuvent même se passer d’un site internet s’ils ont une superbe communauté.

Ne pas lésiner non plus sur la partie communication/graphisme dans son budget. Pour moi quand on commence, c’est un des postes où il faut vraiment investir tout de suite. C’est la première chose que les gens voient de vous (logo, slogan, site,….) et si c’est raté, ça peut être vraiment difficile de rattraper cela.

Vis-tu de ton activité ou en as-tu l’intention ?

Pour l’instant, on ne vit pas du tout de notre activité … Mais bon, on vient à peine de lancer l’e-shop :-) On espère bien en vivre et on espère même, un jour, pouvoir engager des employés ! Et puis si MIEU fonctionne, cela veut aussi dire que l’on fait tourner d’autres entreprises européennes et ça ce serait vraiment une de nos grandes fiertés.

Arrives-tu à bien t’entourer ?

Je suis super bien entourée puisque j’ai lancé MIEU avec mon mari ;-) On a la même vision de manière générale mais, niveau technique, on a tous les deux des compétences complémentaires. On a chacun nos tâches mais on discute de tout avant chaque grande décision. Et, ça fonctionne plutôt bien ;-)

Personnellement, je ne pourrais pas me lancer toute seule dans l’entrepreunariat. Tous les projets que j’ai lancé (Kiss the Bride, the healthy factory et maintenant MIEU) sont en binômes. J’ai trop besoin d’avoir un (e) collègue, quelqu’un sur qui compter quand ça ne va pas, quelqu’un avec qui partager les petites victoires, les déceptions….

Cela implique quelques contraintes et une très bonne communication mais pour le moment ça a toujours marché. Je sais que parfois on déconseille les associations parce que cela peut s’avérer très dangereux mais moi je ne pourrais pas m’en passer!

Quelle place accordes-tu au networking ? Fais-tu partie de réseaux ?

Je ne fais pas partie d’un réseau mais ça fait quelques semaines que j’y réfléchis et que je me dis que j’aimerais en rejoindre un. Je pense que le networking a beaucoup d’avantage mais ce n’est pas une priorité. Je pense que c’est plus intéressant pour mettre en place des collaborations, pour rester inspirée et rencontrer des gens avec une passion commune que pour se faire des clients (même si ça peut en ramener également).

Quelles sont les actualités que tu as envie de partager ?

En mars et avril 2017, on occupera l’Auberge Espagnole, un Pop Up store organisé par Atrium, juste à côté de la place Jourdan. Ce sera l’occasion de présenter nos produits en “live”, de rencontrer nos clients et de pouvoir discuter avec eux et d’organiser divers ateliers sur le thème du slow-living !

On va également en profiter pour présenter notre gamme de meubles MIEU fabriqués en Belgique ! Pour commencer, on va proposer des tables et des étagères en métal et chêne massif. On a hâte d’en dévoiler un peu plus.

Mentionne tous tes liens internet utiles pour te retrouver ?

http://www.mieu.be
https://www.facebook.com/mieuconceptstore/
https://www.instagram.com/mieu_conceptstore/

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)