En se basant sur sa propre expérience du diabète, Héloïse a réussi le pari de lancer une marque de stickers à la fois jolis et utiles. S’ils ne soulagent pas la maladie, ils parviennent à éloigner son côté médicalisé et à ajouter une touche de fun dans la vie des patients ! A découvrir et partager sans modération !

Avant de parler de ton activité, si on parlait un peu de toi …

Je m’apelle Héloïse d’Otreppe, j’ai 32 ans et suis architecte. J’exerce mon métier dans la région d’Anvers.

Je suis diabétique de type 1 depuis que j’ai 8 ans.

Au moment du diagnostic, je me suis promis que le diabète ne m’empêcherait pas de faire ce que je voulais : étudier, voyager, entreprendre, vivre, être amoureuse …

J’y suis arrivée. Parce que tout est possible malgré cette maladie, si on se soigne sérieusement.

J’ai vécu de nombreuses années à l’étranger dans le soucis de rencontrer d’autres cultures, d’autres manières de vivre. J’adore me confronter à des nouvelles choses.

Il y a un an, j’ai quitté la vie que je me suis construite en Suisse pendant 4 ans pour rejoindre l’homme de ma vie à Anvers.

Rejoindre ton amoureux pour une nouvelle vie n’est pas ton seul projet je crois …

En effet, j’ai lancé il y a quelques mois le projet HélOui. Il s’agit du label d’un sticker créatif destiné aux femmes, aux hommes et aux jeunes diabétiques qui sont équipés du lecteur de glycémie FreeStyle Libre.

C’est quoi ce lecteur de glycémie ?

Il s’agit d’un nouvel implant fixé dans le bras. Il change la vie des diabétiques en termes de confort au quotidien. Il nous permet de connaître notre taux de sucre dans le sang sans devoir se piquer dans le doigts. Il se répand comme de la poudre mais il bien avouer qu’il n’est pas joli.

Nous – Alexis, mon compagnon et moi même, diabétique depuis l’age de 8 ans – avons eu l’idée de créer un assortiment de 216 stickers destinés à personnaliser cet implant de manière créative.

Comment commercialises-tu ces stickers ?

La vente s’effectue dans le monde entier par collection de 6 stickers via notre webshop : https://www.helOui.com

Ce webshop est aussi l’occasion pour nous de soutenir un projet humanitaire, « Life for a Child ».

Ce projet vient en aide aux enfants atteints du diabète de type 1 dans les pays du Tiers Monde, qui ne peuvent pas s’y procurer le traitement indispensable à leur survie.

Quel parcours poour arriver à cette idée d’activité ? Comment t’es venue cette idée ?

J’utilise moi-même ce nouveau testeur de glycémie, le freeStyle Libre depuis le mois de décembre.

Quelques jours après l’avoir reçu, je prenais l’avion pour quelques jours en Thailande. C’est là-bas, au bord de l’eau, que l’idée du sticker nous est venue.

Le capteur du testeur est blanc et fort visible sous les tenues de printemps, d’été ou de soirée. Alexis et moi cherchions une idée pour le rendre plus féminin et arriver à le soustraire quelque peu au monde médical. Nous avons donc directement commencé à developper différents designs pour habiller mon capteur.

Est-ce que te lancer dans l’entrepreneuriat était un rêve ?

Par mon métier, je suis déjà dans le monde de l’entrepreuariat puisque je suis architecte indépendante.

Par contre le projet HélOui possède une toute autre dimension. Je reçois tellement de messages positifs que ce soit des médecins, des associations ou des patients eux-même que cela me donne envie de créer encore plus et de faire connaître notre projet bien au-delà de nos frontières.

As-tu (eu) des doutes ? Lesquels et comment fais-tu pour les surmonter ?

Est-ce une bonne idée ?
Ne prenons-nous pas trop de risques ?
Quel budget faut-il engager dans ce projet ?

J’ai été traversée par mille questions et c’est souvent ce qui m’arrête dans la concrétisation de mes projets.

C’est grâce à mon partenaire que ce projet à vu le jour. C’est lui le moteur de ce projet. C’est le plus entrepreneur de nous deux. S’il voit du potentiel dans une idée, il mettra tout en oeuvre pour la réaliser. Je l’admire pour ça et suis très fière de l’avoir à mes côtés.

Je peux toujours discuter avec lui de toutes les questions qui m’envahissent, et inversément. Nous nous soutenons l’un l’autre.

Au niveau personnel, que t’apporte ce projet ?

Le projet HélOui m’apporte un accomplissemnet personnel différent de celui que m’apporte mon métier. Je connais la difficulté d’être diabétique au quotidien.

Etre diabétique c’est vivre tous les jours des contraintes : contrôler son taux de sucre, se faire des injections, surveiller son alimentation, éviter les complications. Il faut faire attention, partout, tout le temps.

Ces autocollants apportent un peu de gaité, de joie et de plaisir à cette maladie.

Apporter un peu de bonheur aux gens est ce qui me rend le plus heureuse. Cela me remplit d’énergie positive à partager.

Quels seraient tes conseils pour celles qui ont envie de se lancer ?

Bien analyser le marché dans lequel on se lance, s’entourer de personnes de confiance, demander de l’aide quand on en a besoin, foncer et toujours regarder devant soi, y croire encore et toujours !

Quels sont tes meilleurs secrets pour bien communiquer sur son projet ?

J’utilise énormément les réseaux sociaus pour faire connaître le projet HélOui. Essentiellement Facebook et Instagram.

J’essaie également de contacter les centres médicaux qui ont un service de diabétologie afin de leur faire connaître notre projet et je leur propose d’être un relais entre HélOui et leur patients. Les retours sont super positifs et je pense que ça nous aide beaucoup.

J’essaie aussi d’analyser les fréquentations sur le site internet mais c’est tout un métier. J’avoue que je ne comprends pas tout.

Je pense qu’il est important d’être régulier dans sa communication mais de ne pas en faire trop !

Beaucoup de femmes se lancent notamment en espérant mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Qu’en penses-tu ? Est-ce cela fonctionne pour toi ?

Etant déjà indépendante au quotidien, le projet HélOui m’a imposé encore plus de discipline sur mes horaires et la gestion de mon temps. J’essaie de structurer ma journée pour pouvoir répondre à la fois aux demandes liées à mon métier d’architecte, à celles d’HélOui tout en préservant du temps de qualité pour mon homme, ma famille et mes amis.

C’est une organisation de tous les jours. Pas facile au début mais une fois qu’on a trouvé son rythme ça va tout seul !

Reçois-tu du soutien de ta famille et tes proches ?

Comme je le disais plus haut, je reçois enormément de soutien de mon homme qui est aussi mon associé pour HélOui.

Ma famille et celle d’Alexis nous apportent également beaucoup de soutien, chacun dans leur domaine. C’est à ma famille que j’ai montré le projet en premier pour avoir leur feedback et leurs impressions. C’était un très chouette moment. Nous avons beaucoup appris de leurs différentes remarques. Je les en remercie encore.

Parle nous de l’association que tu soutiens via ton projet 

Tous les diabétiques n’ont pas la chance d’avoir accès aux soins nécessaires pour vivre une vie la plus normale possible.

Notre webshop est aussi l’occasion de soutenir un projet humanitaire qui me tient à coeur « Life for a Child ». Ce projet vient en aide aux enfants atteints du diabète de type 1 dans les pays en voie de développement et qui ne peuvent pas se procurer le traitement nécessaire malgré qu’il soit pourtant indispensable à leur survie.

http://www.idf.org/lifeforachild/the-programme

Pour chaque collection achetée, un euro sera reversé à l’Association Mondiale du Diabète pour le projet “Life for a Child”. Ce montant correspond à un jour de traitement. Diabétique ou non, vous pouvez soutenir cette association en achetant des autocollants.

A vous de jouer !

https://www.heloui.com
htpps://www.facebook.com/helouishop
https://www.instagram.com/helouishop/
https://www.pinterest.com/helouishop/
https://heloui.tumblr.com

 

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)