Colombe, un prénom presque prédestiné pour le délicat métier d’illustratrice qu’elle exerce avec passion. Je suis très heureuse d’accueillir une illustratrice de talent sur le blog aujourd’hui. Dans son interview vous pourrez deviner la douceur de ses créations et le petit supplément d’âme de ses dessins.

Belle découverte !

Avant de parler de ton activité, si on parlait un peu de toi…

  • « Colombe ? »
  • « Oui, comme l’oiseau ! »
  • « C’est très original et poétique… »

Et bien, cela tombe « à pic » pour une illustratrice !

Je suis mariée avec Paul-François Casey, mon meilleur soutien ! Surnommé « Eagle Eye » par ses anciens colocataires, il n’hésite pas à me donner son feed-back sur mes crayonnés. Américo-anglo-canadien, grâce à lui, me voilà partie pour plusieurs transatlantiques, prête à découvrir enfin la National Gallery de Washington et le Metropolitan Museum de New-York ! Pour une prof d’Histoire de l’Art me voilà ravie !

Nous avons deux petites demoiselles rigolotes, pleines d’idées et très inspirantes pour leur maman dessinatrice !

J’aime la nature, le calme et le soleil mais aussi l’ambiance conviviale, revoir les amis et la famille, rencontrer de nouvelles personnes. Je souhaite une maison ouverte et qui remue, avec toujours quelque chose d’amusant qui se passe. Cela provient sans doute de mon ‘statut’ d’aînée de 7 enfants.

Raconte-nous ton activité

Illustrer c’est ma passion ! Chaque jour, je prends ma plume et mes pinceaux pour illustrer des faire-parts de naissance et de mariage, cartes de vœux, cadres à prénoms, logos et entêtes de pages Facebook mais aussi des projets d’édition (Ed. Claire-Vision, Ed. ZebraBook, Ed. St-Rombaut, des cachets chez Creacorner, les Perles des Loulous et plein de projets en cours qui verront bientôt le jour J…).

C’est passionnant de faire apparaître en illustrations ce que les personnes souhaitent, de rendre visible l’invisible. C’est un travail varié et qui n’est pas si solitaire que ça ! J’aime beaucoup recevoir les clients à l’atelier. C’est si chouette de rencontrer les parents qui souhaitent un faire-part personnalisé. On met les idées ensemble, on imagine comment représenter les grands frères et sœurs… Toute une petite aventure jusqu’à la naissance ! Je commence à avoir aussi des demandes pour des faire-parts de mariage. Très chouette de travailler d’autres univers, d’autres styles.

D’où t’est venue cette idée ?

Cette idée s’est installée tout naturellement. Petite, je dessinais déjà et j’ai remporté plusieurs concours de dessins (me voilà gâtée d’un train électrique Markling, d’un énorme Teddy Bear qui ravit aujourd’hui nos filles, et même d’un plein de Mazout (!)…). C’est mon grand-père artiste peintre et sculpteur qui m’a transmis la passion pour l’art en me prêtant tout son beau matériel et en me donnant des conseils judicieux.

Pendant la bonne dizaine d’années bien remplie et passionnante en tant qu’enseignante en histoire de l’art, maître de stage, assistante de recherche au Laboratoire d’Etudes des Œuvres d’art à LLN, j’ai toujours continué à dessiner et à me former pour mon plaisir. Pendant ces années très intéressantes mon œil s’aiguisait davantage. J’ai commencé à illustrer des cadeaux de naissance pour mes amis, les faire-parts de mes premiers neveux et nièces et peu à peu je développais ma passion en parallèle.

Est-ce que te lancer dans l’entrepreneuriat était un rêve de longue date, une idée nouvelle ou une nécessité ?

Je rêvais d’avoir mon petit magasin d’artisanat. J’ai d’ailleurs travaillé chez Creacorner pour conseiller les clients, animer des ateliers créatifs… Aujourd’hui, j’ai mon propre atelier où je peux accueillir les clients et travailler sur différents projets.

© Morgane Delfosse

© Morgane Delfosse

Il y a eu des circonstances qui m’ont permis de mettre en place ce projet. Après une grossesse au repos pendant laquelle je continuais à dessiner grâce au joli cadeau d’une table inclinée, j’ai décidé de prendre une année de pause carrière pour profiter de notre bébé et… de mes pinceaux ! Et voilà… c’était parti pour une nouvelle perspective. J’ai pris le temps de réfléchir, de m’informer, de me former en gestion et en infographie, afin de concrétiser ce projet passionnant.

(Hey ! Reconnaissez-vous Fred & Louis que j’ai déjà accueilli sur le blog pour cette interview ?)

As-tu un projet que tu as envie de nous dévoiler ?

Ah oui :-) : mon nouvel atelier qui se trouvera dans notre future maison à Maleizen (Overijse), tout près de Bruxelles, à 2 minutes de la sortie 3 de l’E411 ;-) Le chantier est presque terminé et je réfléchis à la déco (d’ailleurs toute idée originale est bienvenue !). C’est avec plaisir que je vous y accueillerai, à partir de fin mars 2017, pour tout projet personnalisé.


Retrouvez Colombe sur internet

Son site : www.laplumedecolombe.com
Sa page Facebook : « Colombe Casey – Illustrations »: www.facebook.com/LaPlumeDeColombe
La contacter : colombecasey@gmail.com

 

Pin It on Pinterest

Et si vous partagiez cet article

Vous pouvez faire découvrir les articles du blog à vos amis. Il suffit d'un clic ;-)